VOXPOP - La réaction des candidats lorsqu'ils ont été choisis

Photo Styx

Dans le cadre de la fin des supplémentaires à l’Hôtel Gouverneur de Montréal, nous avons demandé aux anciens candidats de La Voix 7 comment ils ont réagi lorsqu’on leur a annoncé qu’ils étaient sélectionnés pour les Auditions à l’aveugle.

 

Voici donc ce qu’ils ont répondu !

 

Rafaëlle Roy

Je n’en croyais pas mes yeux ni mes oreilles, j’étais sous le choc, mais extrêmement reconnaissante ! Je n’ai pas fêté, je suis retournée chez moi avec mes ami(e)s proches, on a jasé pendant 1h et tout le monde est parti. Seule chez moi, épuisée physiquement et psychologiquement de cette énorme journée déterminante, je me suis dit « OK... là, ça commence. C’est ça que t’as toujours voulu, Raf. Vivre de ta passion. Va le chercher, travaille fort, sors de ta zone de confort, GO ! », puis je suis allée me coucher avec en tête et dans le cœur, une détermination qui ne m’avait jamais habitée auparavant. J’étais animée d’un feu qui venait de partir. C’était le début d’un changement radical dans ma vie.

 

Jacob

Houlala, j’ai braillé ma vie et la première personne à qui j’en ai parlé est ma mère.

 

Briana Victoria

J'ai CAPOTÉ !!!!! J'ai sauté de joie !!!!!! J'ai parlé à ma petite famille et nous avons célébré chez ma grand-mère !

 

Tommy Charles

J’ai ressenti beaucoup de bonheur et je l’ai partagé avec ma famille immédiate.

 

Marianne Mathieu

Le cœur m’a débattu longtemps. J’ai gardé le secret le plus longtemps possible, car c’est une gang de potineux chez nous.

 

Éric Bernier

Je sortais d’une réunion au boulot et j’étais avec ma meilleure amie. J’ai pris le message qui m’avait été laissé et j’ai rappelé immédiatement. Mes jambes ont fléchi, car c’était pour de bon cette fois, j’allais avoir enfin ma chance. Tant d’années d’effort et de persévérance. J’ai crié dans le stationnement où j’étais, c’est un sentiment extraordinaire. Je suis resté très discret sur ma participation même si c’est difficile de tenir sa langue, on veut le crier à tout le monde.

 

Kelly-Ann Martin

Je me souviens exactement de la date, de l’heure et de l’endroit où j’étais quand je me suis fait annoncer la bonne nouvelle. J’étais à l’école avec des copines et je m’en allais dans mon cours. Après le coup de téléphone, je me suis effondré par terre. (Mes amies pensaient que quelqu’un dans ma famille avait eu un accident ou quelque chose du genre) Je me suis mise à pleurer à chaude larme, je n’en revenais pas que j’allais enfin avoir ma chance. Je n’ai pas pu aller à mon cours, j’étais trop surexcitée ! J’ai tout de suite appelé ma mère pour lui annoncer. Quand je suis arrivé à la maison, toute la famille le savait déjà (ma mère n’a pas la langue dans sa poche) et on a célébré le tout toute la soirée ! C’était le début d’une grande aventure qui allait vraiment changer ma vie !

 

Gabriel-Antoine Vallée

J'en ai parlé avec mes parents, et j'ai essayé de garder le silence le plus possible avec le reste de mon entourage pour leur faire la surprise !

 

Jordan Lévesque

J’ai informé ma copine et mes parents et j’étais fou de joie dans mon auto !

 

Geneviève Jodoin

J’ai gardé ça pour mes enfants, mes meilleures amies et moi jusqu’à la diffusion. Le soir même, j’ai fêté avec deux grandes amies au resto.

 

Mélissa Ouimet

J’en ai parlé à mon chum et à mes deux meilleures amies d’enfance. J’ai annoncé la nouvelle quelques semaines après à ma famille. Je suis demeurée quand même silencieuse.

 

Joel Brassard

Je n'en revenais pas, j'étais justement en train de chanter quand on m'a contacté. J'ai tout de suite appelé mes amies. Je sautais de joie, littéralement.

 

Et vous, quelle serait votre réaction à une telle nouvelle ?